Le TwiBlog

The one with Twidi

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 25 mai 2006

Des nouvelles du Samsung SGH-D600 : zoom, réglages photos, et linux

Il y a deux mois j'évoquais mon presque-regret suite à l'achat du téléphone Samsung SGH-D600

Après tout ce temps, je voulais noter quelques petits points qui restaient pour moi sans réponse à l'époque

Zoom

Je savais zoomer lors de la prise de vue d'une photo, mais je croyais qu'on ne pouvait pas zommer sur une photo déjà prise, dans le gestionnaire de fichiers par exemple.

C'est en fait très simple : il faut utiliser les boutons sur le côté gauche du téléphone.

On regrettera cependant que l'on ne peut se déplacer finement dans l'image et zoomer sur une partie précise. En effet, on se décale d'une partie égale de la photo, quelque soit le zoom (le déplacement n'est donc pas proportionnel à l'affichage).

Réglages photo

Avant, lorsque je prenais une photo, je déplorais la très mauvaise qualité en intérieur contrairement à celle en extérieur, plutôt de bonne qualité.

En fait j'avais mal (pas...) lu le manuel et je n'avais donc pas vu qu'il suffisait d'appuyer sur # pour changer le mode, en plus du changement ISO déjà possible.

On peut alors choisir parmi les profils suivants : extérieur ensoleillé, intérieur éclairage ampoule, intérieur éclairage néon, extérieur nuageux, extérieur couché de soleil et un autre mode, "AW" dont je n'ai pas le nom (mais où est donc ce fichu manuel...), qui est celui avec lequel je prenais toutes mes photos avant...

Concernant l'affichage à l'écran lors de la prise de vue, je trouvais dommage qu'on ne puisse pas voir toute la totalité de la photo, mais seulement la partie centrale. Cela se règle en fait avec la touche * (une première pression affichage des guides, une deuxième change le format d'affichage)

Linux

En fait, on ne peut toujours pas utiliser le téléphone sous linux. Cependant, on peut utiliser un windows installé dans un vwmare pour utiliser le logiciel fourni avec le téléphone (via cable USB). Cela marche très bien et évite le reboot.

Personnellement, pour le transfert de photos, je le fais en bluetooth, mais quand je veux en supprimer une grande partie du téléphone, j'utilise l'application, le téléphone ne permettant pas la suppression multiple (contrairement à l'envoi bluetooth qui peut se faire pour plusieurs photos à la fois)

mercredi 24 mai 2006

Fin du monde

Parait que demain c'est la fin du monde... encore...

via Neokraft Blog

Faire tourner IE (Internet Explorer) sous Wine, suite : IEs4Linux

Il ya plus d'un an j'indiquais sur ce même blog une solution permettant de faire fonctionner Internet explorer sous Wine (sous linux, donc).

Un peu plus tard, j'abandonnais cette solution pour une autre, plus performante.

Encore une fois, je change, et cette fois c'est vers "IEs 4 Linux" que je m'oriente.

Il peut installer plusieurs IE, au choix, la version 6, 5.5 et/ou la 5. Le tout avec Flash 8.

Pratique, il fonctionne avec les dernières versions de wine, plus besoin de le figer comme je l'expliquais il y a quelques mois.

Et l'installation est on ne peut plus simple. On choisi juste les versions désirées.

Une fois l'installation terminée, le script nous indique qu'il nous suffit ensuite de taper par exemple "ie6" pour que ce dernier se lance, assez rapidement à mon goût.

IEs 4 Linux - Internet Explorers for Linux

Google Maps sur votre téléphone portable

Je viens d'essayer google maps pour téléphone portable, ça télécharge une applet java et ensuite, on a les fonctionnalités classiques de google maps : recherche d'itinéraires, vues satellite ou plan (pas de mix des deux par contre), liste des entreprises proches d'une adresse.

Le déplacement comme le zoom se font de façon très intuitive : les flèches pour le déplacement, le bouton ok pour zoomer en avant, plus un bouton pour le menu et un autre pour zoomer en arrière.

Petit plus agréable, il se souvient des adresses déjà tapées, ce qui est bien pratique vu l'inconfort du clavier du téléphone pour taper des longues adresses.

Sur le site dédié on trouve la liste des téléphones supportés, que je suppose est en gros la liste des téléphones supportant les applications java et qui peuvent se connecter au net.

Moi je fonctionne en gprs, et en 15 minutes d'utilisation, j'ai consommé 1.2 mo. Un très bon point, cette information de la quantité de données transférée est affichée en haut, ce qui permet de savoir à tout moment où l'on en est, et heureusement car c'est bien gourmand ! (mais on peut régler la taille du cache, pratique si on regarde souvent le même endroit)

Bref, un outil bien pratique que je ne regrette pas d'avoir trouvé. Il manque encore la géolocalisation par triangulation mais c'est un autre problème ;)

Google Maps